Deux nouveaux vaccins CoVid bientôt disponibles

Bientôt, nous aurons deux nouveaux vaccins contre la CoVid à notre disposition.

Ces deux vaccins ne sont pas des vaccins à ARN. Ces vaccins permettront aux personnes réticentes vis à vis des vaccins à ARN de se vacciner. ( du moins je l’espère !)

Le premier est plus un retour qu’une nouveauté! Il s’agit du vaccin Janssen.

Pour rappel, ce vaccin a été disponible en France j’usqu’en août 2021. Il avait à l’époque l’avantage de ne nécessiter qu’unr seule injection. Mais, il a été retiré à cause de son manque d’efficacité vis à vis des vaccin à ARN (75% vs 95%) , ( en plus du risque de thrombose …)

Donc, le voilà de retour, mais cette fois ci, plus question de protocole à une seule injection. Le nouveau protocole nécessite deux injections à 8 semaines d’intervalle.

Le vaccin Janssen n’est pas un vaccin à ARN. C’est à vaccin à adenovirus. 

Ce vaccin est à réserver aux patients âgés de plus de 55 ans à cause du risque de thrombose chez les patients plus jeunes.

Le vaccin Janssen pourra être utiliser en dose de rappel , même si les premières vaccinations ont été réalisées avec un vaccin à ARN ( Pfizer ou Moderna)

Le deuxième vaccin est le Nuvaxovid des laboratoires Novovax.

C’est un tout nouveau vaccin. Il est composé de particules sur lesquelles sont « collées » les fameuses protéines Spikes spécifiques du CoViD. (On parle de vaccin à nanoparticules de protéines recombinantes.)

Même si les données sont limitées sur l’efficacité du vaccin sur Omicron, on peut s’attendre à une efficacité largement suffisante. ( l’efficacité sur les souches alpha et bêta était supérieure à 90%)

Pour vous donner un ordre d’idée, on considère un vaccin comme valable si son efficacité est supérieure à 50%. Après, c’est la couverture vaccinale qui fait le reste !

Au niveau des effets indésirables, on reste sur du classique. On retrouve :

  • Douleurs au point d’injection
  • Fievre
  • Fatigue
  • Nausées/vomissements
  • Maux de tete
  • Douleurs articulaires et musculaires…

Bref, rien d’inattendu. 

La vaccination se fait aussi en deux doses, à 21 jours d’intervalle.

Pour le moment, il n’est pas (encore) prévu de l’utiliser pour les rappels

Les deux vaccins devraient être disponibles en commande via le canal habituel d’ici la fin du mois.

A propos Docteur Boucherat 6 Articles
Pharmacien DU gérontologie et pharmacie clinique Du orthèses et prothèses externes Membre du Comité Directeur du réseau Oncologie 93