Rupture des vaccins: plus longue que prévue!

Bon, le retour ne s’est pas fait, malgré les dires du laboratoire (je m’en rappellerai, ne jamais croire un labo…)

Le Haut Conseil de la santé publique a publié un avis « relatif aux ruptures de stocks et aux tensions d’approvisionnement
des vaccins combinés contenant la valence coqueluche », (Tetravac, Pentavac, Infanrix Tetra et Quinta)

La modification de la stratégie vaccinale pour la durée de la rupture est la suivante:

• La vaccination du nourrisson telle que prévue au calendrier des vaccinations est maintenue avec l’utilisation du vaccin hexavalent (Infanrix Hexa®).
• Compte tenu des contraintes d’approvisionnement de certains vaccins tétravalents, le rappel prévu à l’âge de 6 ans s’effectue avec les vaccins tétravalents à dose réduite d’anatoxine diphtérique et d’antigènes coquelucheux (BoostrixTetra® et Repevax®). Pour ces enfants, le rappel à l’âge de 11/13 ans s’effectuera avec un vaccin tétravalent (InfanrixTetra® et Tetravac-Acellulaire®). (A notifier dans la carnet de santé des enfants)
• La stratégie du cocooning est maintenue sans modification chez l’adulte. Le vaccin tétravalent à dose réduite d’anatoxine diphtérique et d’antigènes coquelucheux peut être réalisé chez l’enfant à partir de 3 ans (Repevax®) ou 4 ans (BoostrixTetra®).
• L’utilisation du vaccin hexavalent (Infanrix Hexa®) doit être privilégiée pour préserver le stock de vaccinspentavalents pour des situations particulières. En effet, les nouveau-nés de mère porteuse de l’Ag HBs et ceux nés en Guyane et Mayotte, qui relèvent d’un calendrier spécifique de vaccination, nécessitent pour certaines injections l’utilisation de vaccins pentavalents (InfanrixQuinta® et Pentavac®). Pour les nouveau-nés de mère porteuse de l’Ag HBs, le rappel de l’hépatite B à l’âge de 6 mois peut être différé à 11 mois en utilisant le vaccin hexavalent (Infanrix Hexa®).
• Les doses disponibles de vaccins pentavalents (InfanrixQuinta® et Pentavac®) seront uniquement accessibles dans les PMI et les centres de vaccination.
Ces recommandations seront actualisées en fonction de la disponibilité des vaccins.

Stratégie transitoire de vaccination suite aux difficultés d’approvisionnement de vaccins combinés contenant la valence coqueluche (Ministère de la santé)

Avis du Haut Conseil de la Santé Publique

Tagged with:     , , ,

About the author /


Pharmacien DU gérontologie et pharmacie clinique Du orthèses et prothèses externes Membre du Comité Directeur du réseau Oncologie 93

Related Articles