Déremboursement du Ketoprofene en gel

2,5 % en gel (KETUM et génériques) seront déremboursées.

La Commission de la Transparence a jugé le SMR de ces spécialités insuffisant dans toutes leurs indications.
La faible efficacité, le risque d’effets indésirables cutanés et l’existence d’alternatives thérapeutiques sont les trois principaux arguments avancés par la HAS pour justifier sa décision.

Les mesures de minimisation du risque photo-allergique accompagnant la commercialisation de ces spécialités restent en vigueur.

Source: Vidal.fr

Docteur Boucherat

Pharmacien DU gérontologie et pharmacie clinique Du orthèses et prothèses externes Membre du Comité Directeur du réseau Oncologie 93

Vous aimerez aussi...